COUVERTURES VEGETALES du SOL et PAILLAGES

(résumé de la conférence de Mr Michel Brasseur du 02 mars 2012).

 

Couvrir le sol en certains endroits du jardin pour en réduire l’entretien, voilà ce que nous propose Monsieur Brasseur. Un couvert végétal, atteignant 10 à 80 cm de haut selon l’espèce, évite l’érosion, le délavage et le tassement des terres. De surcroît, il peut offrir un beau feuillage et une belle floraison. Le choix est vaste : plantes vivaces, rampantes, arbustives, graminées, fougères et pourquoi pas un paillis d’écorces ou de graviers.

Cette couverture établie pour plusieurs années doit s’étudier. Entamée en automne, elle nécessitera un désherbage efficace (gare aux liserons !), un enrichissement adapté (compost, fumier, engrais NPK 5-10-5), et éventuellement une bâche de sol, genre « Plantex », capable de limiter l’apparition des adventices mais aussi de laisser circuler l’air et l’eau.

La plantation s’effectuera de novembre à mars en ajustant le nombre des sujets au m² (planter trop serré nuit à la qualité) et leur adaptation à la luminosité. Sans oublier l’éventualité des soins de 1ère année (arrosages et engraissages complémentaires) et des années suivantes (tailles, multiplications par division, bouturage, etc.).

 

Choix de plantes vivaces

 

Iberis sempervirens : soleil, sol drainé, racines superficielles, hauteur 20 cm, floraison blanche.

Saxifrage (désespoir du peintre) : mi-ombre, sol rocailleux, sec, feuillage persistant, fleur légère.

Santoline : soleil, hauteur 25 à 40 cm, feuillage argenté, à tailler au coupe-haie, 5 à 6 au m².

Sedum : hauteur 10 cm, colonise les zones même peu terreuses.

Alyssum saxatile (corbeille d’or) : soleil, 15 à 40 cm, feuillage persistant, floraison d’avril à juin.

Aubrieta : 15 à 20 cm, floraison bleue de mars à juin, taille à la cisaille.

D’autres encore … Muguet, Bergenia, Œillet deltoïde, Géranium, etc.

 

NB : une plante annuelle, la capucine peut se révéler intéressante !

 

Choix d’arbustes

 

Cornouiller canadensis : hauteur 15 cm, floraison de mai à juin, sol acide.

Cotoneaster dammeri et C. horizontalis : floraison blanche, mellifère, très rustique.

Erica (bruyère) : sol acide, soleil et mi-ombre, tailler à 8-10 cm dès après la floraison.

Euonimus fortunei (fusain) : rampant, 15 à 40 cm, beau feuillage automnal.

Gaultheria procubens (palomnier) : ombre à mi-ombre, 20 cm, feuillage persistant, fruits rouges.

Mahonia repens (Berberis épine-vinette) : fleurs jaunes, baies bleues.

Hosta : envahissant, beau mais perd son feuillage en hiver.

Lavande : se taille en 3 étapes (les épis après floraison, 1/3 en novembre et 1/3 en mars).

Hypericum (millepertuis) : convient pour mauvais sol, soleil ou mi-ombre, 30/40 cm, fleurs jaunes.

Prunus zabeliana (laurier-cerise) : 60/80 cm, soleil ou mi-ombre, mellifère.

D’autres encore … Symphorine, Potentille, etc.

 

Les plantes rampantes : Rosier – Pervenche – Aspérule – Lierre – Sauge - etc.

Les graminées : Penesitum – Fétuque bleue – etc.

Les conifères : Juniperus horizontalis (genévrier) – Taxus baccata rependens - etc.

 

 

Les paillis : qu’ils soient végétaux (écorces de lin, pin maritime, pin des Landes) ou minéraux (ardoises – graviers) les paillis sont toujours onéreux !

 

 Robert Coune